Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

notre projet

En 2004, des élèves du collège Vallon de Toulouse à Marseille, ont gagné un coucours organisé par le Conseil Général des Bouches du Rhône. L'objectif, écrire un roman photo  sur les valeurs de l'olympisme (voir le fabuleux destin de Victor Rapide). La récompense devait leur permettre d'assister  aux Jeux Olympiques à Athènes.

En 2007, pour que le rêve devienne enfin réalité, nous nous relançons dans l'aventure. Nous allons réaliser un docu-fiction qui débute à Marseille en 1930 et qui s'achève en 2008, à Pékin, à l'occasion des jeux Olympiques.  

Recherche

BANDE ANNONCE

En mars 2007, un projet ambitieux est présenté aux élèves du collège Vallon de Toulouse à Marseille. Au programme, journalisme sportif, découverte de la culture chinoise, écriture et réalisation d'une fiction qui débute à Marseille en 1938 et qui s'achève à Pékin en 2008 à l'occasion des Jeux Olympiques.

Après 18 mois de travail, tout ce qui était prévu a été réalisé; une vingtaine d'interviews de sportifs de haut niveau effectuées par les élèves
(
voir tous nos reportages en vidéo), un court-métrage de fiction  et, pour six d'entre eux, un magnifique voyage à Pékin au mois d'août 2008 à l'occasion des Jeux Olympiques.

28 septembre 2008 7 28 /09 /septembre /2008 12:14

D'aucun pourrait penser que notre projet est fini. Un excellent travail de journalisme sportif de la part des enfants, un magnifique séjour à Pékin pendant les JO. C'est déjà énorme. Mais il y avait dans notre projet une fiction qu'il nous reste à diffuser.
Toutes les scènes sont tournées, il me "reste" à faire le montage et la post-production. Mike, un ami, me propose l'aide de sa soeur, monteuse professionnelle, de passage à Marseille. Je lui montre la matière dont je dispose... et elle me pose tout un tas de questions auxquelles je suis incapable de répondre. Quel bonheur d'avoir quelqu'un qui me permette de prendre du recul là où j'ai toujours eu le nez dans le guidon pendant si longtemps.
Mais prendre du recul, c'est aussi voir combien le travail restant est... énorme!

Et puis j'oubliais, j'ai près de six heures de reportage pékinois à dérusher...

En attendant de voir tout ça, je vous laisse vous imprégner des chansons qui nous ont accompagnés durant notre quinzaine chinoise.

Vous pouvez également, si ce n'est pas encore fait, aller voir le blog créé à Pékin , notre album photo, ou lire l'article que nous consacre le café pédagogique, site incontournable de l'éducation.


FOREVER FRIENDS
envoyé par south_l
Repost 0
Published by majix - dans notre fiction
commenter cet article
21 mars 2008 5 21 /03 /mars /2008 17:31

"Monsieur, c'est vrai qu'ils vont annuler les Jeux Olympiques?"

Evidemment, si les problèmes du Tibet auraient laissé indifférent nos élèves il y a un an, tout ce qui touche aujourd'hui aux Jeux Olympiques dans les médias attire leur attention. Nous avions déjà abordé les problèmes des droits de l'homme en pleine campagne présidentielle, quand déjà certains appelaient au boycott des Jeux. Il avait fallu leur parler du peu de chose que l'on sait ou que l'on croit savoir, leur parler de Tien An Men, leur montrer cette photo qui a fait le tour du monde, sentir la gêne de Xuan, notre première collaboratrice chinoise.
Mais c'était tellement loin de leur univers que je ne sais pas comment il avaient perçu cette notion de droits de l'homme.
Aujourd'hui, le problème Tibétain fait de nouveau la une. Et cette fois, peut-être essaient-ils de comprendre. Mais dans une balance qui oppose droits de l'homme et intérêts économiques la disproportion semble telle que la seule chose qui s'encrera dans leur tête est une morale de fable: la raison du plus fort est toujours la meilleure... et pourtant tellement loin de la raison.
Néanmoins notre projet est un projet pédagogique qui ne peut se permettre de prendre parti sous peine de quoi il serait à remettre intégralement en cause. Il prend son sens dans les valeurs sportives qu'il défend, dans la création artistique et dans une culture dont la richesse n'est pas à remettre en cause. Toutes les ombres chinoises ne doivent pas nous empêcher d'avancer.

Ombres chinoises, c'était le défi de la scène que nous avons tournée jeudi.
Le soir de noël 1944, les soldats japonais viennent arrêter Barnabé sous les yeux de ses enfants.
Je vous livre un petit making-of de cette aprés-midi de tournage à la Friche de la Belle de Mai. Il faudra passer un peu de temps en post-production pour vous livrer cette scène.




Repost 0
Published by majix - dans notre fiction
commenter cet article
17 mars 2008 1 17 /03 /mars /2008 22:09

Comme je vous l'expliquais précédemment, notre fiction n'est pas tournée selon la logique temporelle. Mais les scènes tournées sont diffusées dés qu'elles sont montées. En outre, soit vous les regardez au fur et à mesure, quite à ne pas tout très bien comprendre, soit vous attendez septembre que nous ayons tout remis dans l'ordre.
Lors du premier épisode, Fiona et Baptiste ont découvert dans leur cave une étrange boite qui contenait bien des mystères. En premier lieu, le carnet de voyage de leur arrière grand-père Barnabé.
Vous avez peut-être lu le contenu de la première page. D'autres pages sont prévues, mais c'est la prochaine scène qui va être fimée dont je voudrais vous parler.
Plantons le décor. Barnabé a embarqué sur le Maréchal Joffre en 1938. Sur le bateau il a remarqué une belle asiatique.
Le problème posé aux enfants, comment tourne-t-on la scène de la rencontre qui se passe en haute mer. Tous s'étaient déjà exprimés en dessin sur le "comment ils s'étaient rencontrés" mais pas sur le comment nous allions le tourner.

Il a donc fallu que nous choisissions le "comment", sachant que nous n'avions pas de paquebot à disposition, que nous n'avions aucun acteur adulte, encore moins asiatique.

C'est la solution de Lisa qui a été retenue. C'est par la musique qu'ils vont se rencontrer et entrer en contact et nous ne filmerons cette rencontre qu'à travers des mains. Vous trouverez ci-dessous les quatre plans que nous aurons à tourner.

- notre héroïne jouant du piano
- sa musique envoute Barnabé qui la joue sur une rembarde du pont
- Il s'assied à ses côtés pour jouer à quatre mains
- il lui prend la main

undefined

undefined


undefined
undefined

undefined

undefined
undefined

Tout le monde n'a pas respecté le cahier des charges (gros plan uniquement), mais chacun y a mis du sien. Il nous reste maintenant à tourner la scène... et ça ne va pas être commode. Le pont nous pose quelques problèmes mais nous pensons avoir trouvé une solution. Nous tournerons la scène jeudi 27 mars avec une autre scène, écrite par les élèves et qui demandera cette fois-ci de vrais acteurs.

Ce jeudi nous tournons une scène clé terrrrrrriblement difficile!

Repost 0
Published by majix - dans notre fiction
commenter cet article
8 février 2008 5 08 /02 /février /2008 12:53

Après quelques jours de silence dus à l'exercice délicat de la réalisation en autonomie du premier épisode de notre fiction, il est temps de débuter l'ultime partie de notre travail. Silence... moteur... action

fiction001.jpg

si vous voulez savoir ce qui se trouve au fond de la boite, allez sur le site du collège Vallon de Toulouse en cliquant sur les dessins de Flora ci-dessus, ouvrez le document joint à l'article et voyagez en 1938...


Episode 1

envoyé par majix07

 

Repost 0
Published by majix - dans notre fiction
commenter cet article
1 février 2008 5 01 /02 /février /2008 19:04

Il est plus facile de préparer une interview que de tourner un court-métrage. C'est la raison pour laquelle la fréquence des articles risque de tomber de deux par semaine à un. Le travail qui est en effet demandé à notre petite équipe est complexe. Sur la base d'un squelette d'histoire existant, il nous faut donner du corps à chacun des chapitres. Nous avons trois niveaux de travail.
Ce que nous pouvons filmer, c'est à dire ce qui se passe aujourd'hui, nous le  filmons.
Ce que nous ne pouvons pas filmer, c'est à dire ce qui s'est déroulé dans le passé, nous le dessinons ou nous le montons numériquement.

La première scène que nous avons décidé de tourner est déterminante, c'est celle qui va lancer notre histoire. Après l'avoir écrite, ré-écrite, répétée et "re-répétée" tout doit théoriquement être tourné ce soir dans la cave de Flora en autonomie... 
Flora et Baptiste vont faire une étrange découverte.
En attendant, je vous livre quelques dessins qui doivent illustrer ce moment clé de l'histoire dont je vous ai parlé et qui reste encore un mystère pour vous. Comme je vous le disais précedemment, la qualité première de notre équipe n'est pas le coup de crayon! A vous de trouver notre meilleur dessinateur.
Dessins et film sont les préambules de notre fiction dont vous découvrirez le premier épisode la semaine prochaine.


undefined 


undefined

undefined

undefined

undefined

undefined



undefined
Repost 0
Published by majix - dans notre fiction
commenter cet article
11 mars 2007 7 11 /03 /mars /2007 23:07
Nous vous présentons la bande annonce de la fiction de notre projet. Le tournage est prévu pour la rentrée 2007. La priorité jusqu'à fin juin 2007 est de montrer le travail que fournissent les élèves et de rechercher un financement. C'est déjà un très gros travail!

 


Pékin2008annonceDivX
envoyé par majix07

musique - the Verve - Bitter sweet symphony
Repost 0
Published by majix - dans notre fiction
commenter cet article
4 mars 2007 7 04 /03 /mars /2007 23:15

En 2007, Flora, une jeune adolescente, lit dans un journal un article qui la trouble. Une sportive chinoise, potentielle championne des futurs Jeux Olympiques de Pékin, a déclaré avoir un peu de sang français. Ses aïeuls se sont rencontrés en Chine à la fin des années 30, lui militaire français, elle jeune étudiante chinoise. La guerre et les lois françaises les ont séparés, malgré leurs deux enfants. Flora connaît cette histoire parce que c’est aussi la sienne. Elle décide de retracer son histoire familiale un peu floue et d’entrer en contact avec cette sportive…

Repost 0
Published by xavier cerati - dans notre fiction
commenter cet article

Articles Récents

Pages