Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

notre projet

En 2004, des élèves du collège Vallon de Toulouse à Marseille, ont gagné un coucours organisé par le Conseil Général des Bouches du Rhône. L'objectif, écrire un roman photo  sur les valeurs de l'olympisme (voir le fabuleux destin de Victor Rapide). La récompense devait leur permettre d'assister  aux Jeux Olympiques à Athènes.

En 2007, pour que le rêve devienne enfin réalité, nous nous relançons dans l'aventure. Nous allons réaliser un docu-fiction qui débute à Marseille en 1930 et qui s'achève en 2008, à Pékin, à l'occasion des jeux Olympiques.  

Recherche

BANDE ANNONCE

En mars 2007, un projet ambitieux est présenté aux élèves du collège Vallon de Toulouse à Marseille. Au programme, journalisme sportif, découverte de la culture chinoise, écriture et réalisation d'une fiction qui débute à Marseille en 1938 et qui s'achève à Pékin en 2008 à l'occasion des Jeux Olympiques.

Après 18 mois de travail, tout ce qui était prévu a été réalisé; une vingtaine d'interviews de sportifs de haut niveau effectuées par les élèves
(
voir tous nos reportages en vidéo), un court-métrage de fiction  et, pour six d'entre eux, un magnifique voyage à Pékin au mois d'août 2008 à l'occasion des Jeux Olympiques.

25 mars 2008 2 25 /03 /mars /2008 21:40

Lundi 24 mars, la flamme olympique est partie d'Olympie. Ce qui aurait pu être le beau symbole d'un idéal sportif s'est transformé en tribune d'opinions légitimes, mais déplacés. Pardon baron pour ces digressions. Pardon pour ce mélange de cultures opposées que sont politique et sport. Pardon de troubler le travail de milliers d'athlètes qui se préparent à ces Jeux depuis quatre longues années, pardon à ces millions d'enfants qui un jour se sont rêvés champions, pardon pour nous autres adultes hypocrites qui avons fait le choix d'offrir un symbole de paix à un pays dont nous n'ignorions pas les défauts.
Ce n'est qu'un juste retour de flamme. Ce n'est pas aujourd'hui qu'il faut remettre en cause la légitimité d'une Chine olympique. Laissons Alain Bernard devenir champion olympique, Laure Manaudou reprendre sont record du monde du 400m NL à Pellegrini en finale des Jeux, laissons les Jeux être des jeux sportifs.
Mais ne fermons pas les yeux. Pas facile!

Pour revenir à nos affaires, autant le tournage de jeudi dernier a été difficile techniquement (quel cadrage pour avoir les bonnes ombres sans que les acteurs apparaissent dans le champ?), autant celui de jeudi prochain s'annonce difficile parce que le texte occupe une place importante. Les préparations d'aujourd'hui ne me rassurent guère sur le tournage. L'urgence permanente dans laquelle nous travaillons est parfois incompatible avec l'exigence de certains travaux. Enfin, nous verrons bien. Espérons que jeudi les textes seront maitrisés! 
Les 7 heures passées dans le vent aujourd'hui et les infos du jour m'ont mis d'humeur maussade. Ce n'est bien évidemment que passager, j'attendrai septembre 2008 pour être fatigué.

Repost 0
15 mars 2008 6 15 /03 /mars /2008 23:05

Il y a un an, quasiment jour pour jour, j'affichais une annonce dans le hall du collège invitant les élèves de 5ème et de 4ème à venir assister à la présentation d'un projet lié aux jeux olympiques et au sport. Son issue possible, un séjour en Chine en août 2008 à l'occasion des Jeux Olympiques!
Une semaine plus tard, nous voilà dans une salle de classe avec... 9 adolescents et leurs parents. Je présente le projet que vous connaissez maintenant (piqure de rappel; journalisme sportif, culture chinoise et réalisation d'une fiction) et, si le travail est de qualité et que la quête de partenaires est fructueuse, une issue Pékinoise à ce projet pour 5 d'entre eux (un par anneau olympique) pour une participation financière à hauteur d'un séjour scolaire, soit 400€.
Une maman faisant le constat que nous étions peu nombreux me propose de donner l'espoir aux 9 qu'ils pourraient tous y aller. Soit, essayons. Quelque temps plus tard, l'un d'entre eux nous quittait, peut-être pesuadé que cette entreprise était vaine.
Un an plus tard, les élèves ont réalisé 17 interviews d'athlètes de haut niveau afin de mettre en avant les valeurs sportives, ont eu une initiation au chinois et viennent de débuter il y a quinze jours une fiction qui débute à Marseille en 1938.

Finalement, ce travail, car il s'agit bien d'un travail, rendu possible par une à deux heures de rencontres hebdomadaire, depuis un an, permettra à 6 d'entre eux de partir à Pékin du 15 au 30 août 2008!

undefinedOne world - One dream, tel est le slogan des Jeux Olympiques. Eux aussi s'apprêtent à vivre un rêve pour avoir cru qu'un projet fou pouvait se réaliser.

Vous les découvrirez bientôt sur l'affiche du projet (l'affiche de la fictionétant toujours l'oeuvre de Francis!), comme vous découvrirez cette semaine le story board de la scène de rencontre entre leurs arrière grand-parents. Cette semaine également, le tournage de la scène de l'arrestaion de l'arrière grand-père.

Je sais que tout ça manque de clarté. Pour tout vous dire, je pense que vou ne comprendrez vraiment quelque chose à cette fiction que lorsqu'elle aura été reconstituée dans sa logique temporelle. Ce qui l'organise aujourd'hui, c'est l'opportunité du temps qui nous est donné... un vrai travail pédagogique.

Pour finir, vous dire que les promesses du "Pékinthon" se sont converties à 94%, pour un montant de 1500€, qu'un seul et unique donateur, qui n'a pas participé à cette action de solidarité, a apporté 1000€ au projet et qu'enfin, un ami fidèle, probablement celui sans qui je n'aurais jamais cru que c'était possible, m'avait promis 2000€ dés le début de l'aventure et s'y est tenu.

Un post-it accompagnait un chèque du "Pékinthon"

" en espérant que tu puisses boucler l'affaire grâce à cette belle solidarité qui rassure un peu sur l'humanité! FONCE!! "

Je ne sais pas si ça rassure sur l'humanité, mais sur l'amitié, certainement.

Repost 0
9 mars 2008 7 09 /03 /mars /2008 21:16

Le journal l'équipe a fait paraître dans son magazine de samedi un article sur la billeterie des Jeux de pékin. La France a obtenu 45 000 des 1 750 000 places mises en vente, soit 2,6% des places! Forcément, "Voyageurs du Monde", la seule agence française habilitée à vendre la billeterie des stades, tire le signal d'alarme. Si on veut des places, c'est maintenant ou jamais. Et encore, aucune assurance d'avoir les disciplines espérées! Bon...

Côté billeterie avion, les tarifs durant la quinzaine olympique se sont enflammés. En envisageant un retour après la clôture, on est encore dans des tarifs décents. Cependant, je suis l'évolution des vols de près et en une semaine, nombre de vols Lufthansa ont disparu à certaines dates, affichant probablement "complet".

Côté finances, c'est positif, mais il semble difficile d'envisager un sixième enfant. C'est positif à une nuance prêt. Nous disposons virtuellement de la subvention du Conseil Général, mais nous n'en disposons pas réellement. Des délais administratifs immuables ajoutent un peu de tension à ce suspense dont je me passerais volontiers. J'ai découvert une disposition intéressante dénommée "loi Dailly". Je vous fais un copier-coller d'un forum où j'ai trouvé une explication "pédagogique".

"La Loi DAILLY a instauré un mécanisme de cession de créances au profit des banques.

C'est assez simple en fait ; il s'agit pour une entreprise de remplir un bordereau dit Bordereau DAILLY recensant des créances qu'elle détient auprès de tout ou partie de ses clients. L'entreprise remet ce bordereau à la Banque qui paie les dettes des clients, à charge pour elle de récupérer l'argent auprès de ceux-ci. Evidemment, elle paie l'entreprise en déduisant des frais.

Ex : A doit 100 à B ; A a besoin de liquidités immédiatement et ne peut pas attendre le paiement de B qui dispose de 90 jours de délai de paiement ; A va voir son banquier et remplit un bordereau DAILLY ; la banque paie 90 tout de suite à A et se déclare comme nouveau créancier de B ; au bout des 90 jours, B paie 100 à la Banque qui a gagné 10."

Vous avez compris? En gros, je pourrais avoir recours à cette loi, engendrant des frais supplémentaires là où j'essaie de les réduire! Encore une décision pas facile à prendre. Et puis comme rien n'est simple, il me faut changer de banque. L'absence d'interlocuteur à la poste, où l'association sportive qui gère le projet a son compte, est aux abonnés absent  côté interlocuteur.

Ce qui est encourageant, un nouveau partenaire est venu nous rejoinde vendredi pour une somme conséquente (1000€), toutes nos promesses de dons entreprises ont été tenues (3800€) et le "Pékinthon" lancé par le cousin Georges s'est concrétisé à 50% en une semaine. De leur côté, les parents du groupe ont été incités à lancer leur propre action.

Enfin, ne croyez pas que nous ne travaillons plus. Vous devriez découvrir dans la semaine le story board d'une scène que nous allons tourner sous peu, le premier contact entre nos arrière-grand-parents. Je peux vous assurer que les coulisses nous réserveront probablement quelques fou-rires. 
Mais je ne vous cacherais pas que la scène que j'attends de tourner avec le plus d'impatience est celle de l'arrestation de l'arrière-grand-père par les soldats Japonais. "Facile!" me direz-vous. Disons "inventive". Elle est théoriqement programmée pour la fin du mois à la friche de la Belle de Mai.

Si vous avez eu le courage de lire jusqu'au bout, vous aurez peut-être mieux compris pourquoi ce projet "protéiforme" est prenant et épuisant!

Repost 0
3 mars 2008 1 03 /03 /mars /2008 22:01

Lors d'une petite promenade dominicale la semaine dernière, je discutais de notre projet avec "Georges", un cousin. Je lui avais livré il y a presque un an, ce rêve un peu fou d'amener avec moi des élèves aux Jeux Olympiques de  Pékin. Je lui avais soumis un dossier d'amateur et avec un oeil professionnel et quelques questions bien senties, il avait permis de le transformer et d'en faire un dossier de bonne facture.

"Combien te manque-t-il?"

La somme, peu importante au regard du budget global, mais suffisamment importante pour que sans elle le projet pourrait ne pas aboutir lui fut donnée avec encore des approximations relevant des dates restant à définir. Les dates, initialement prévues (du 12 au 21 août) ne proposaient plus que des tarifs au dessus de ce que j'avais budgétisé et les nouvelles dates ne correspondaient plus aux réservations de stade que j'avais programmées. En gros, c'était presque pareil mais pas tout à fait pareil et ça pouvait prendre 2000€ en changeant de quelques jours. Bref, ma réponse évasive n'en était pas une mais ce qui était clair, c'était que nous touchions au but. 

Alors, ce cousin "Georges" eut une drôle d'idée. Il négocia avec ma femme afin qu'elle lui ouvre les secrets de mon carnet d'adresses mail, puis il lança le "Pékinthon" à mon insu.

Une semaine plus tard, il se trouve "bizarrement " invité à diner par ma femme et me propose de regarder un diaporama. Je découvre avec une émotion énorme une suite de messages d'encouragements d'amis, de membres de ma famille, puis tout à la fin, le montant des promesses de don: plus de 1500€!

Plusieurs dizaines de personnes se sont réunies pour que quelques enfants qu'ils ne connaissent pas vivent le rêve d'un projet fou. Parce que certains ont déjà vécu d'autres projets fous sortis de mon crâne.

Il faudra maintenant transformer rapidement ces promesses en dons parce qu'en mars tout se jouera. Des tracasseries administratives vont encore parsemer mon chemin et il faudra les dépasser. J'ai la sensation avec toutes ces vacances d'abandonner mes élèves, mais c'est pour eux que je me bats. Le projet est en stand-by pour eux alors qu'il n'a jamais été aussi brulant.

Si vous aussi vous voulez contribuer à la réussite de ce projet, vous pouvez nous soutenir en envoyant un chèque à l'ordre de l' Association Sportive du collège Vallon de Toulouse et l'adresser à

collège Vallon de Toulouse
à l'attention de Xavier Cerati
40 chemin du Val des Bois
13009 Marseille

ENCORE MERCI A TOUS!
Repost 0
11 janvier 2008 5 11 /01 /janvier /2008 22:05

Six des membres de l'équipe partent au ski cette semaine.... et comme je les accompagne, nous allons marquer une nouvelle pause. Mais rassurez-vous, Yiwa est de retour de Pékin, prête à poursuivre son initiation. D'autre part nous avons commencé à réflechir et à croquer cette histoire d'amour entre l'arrière grand-père et l'arrière grand-mère de nos héros.  Vous n'y comprenez rien? Normal, c'est le début de la phase 2. Que s'est-il passé en 1940 sur ce navire au départ de Marseille et à destination de la Chine? Vous le saurez en poursuivant l'aventure avec nous!

Je vous promets également que dans les jours qui suivront notre retour du ski, vous verrez enfin les images de notre première rencontre avec notre parrain, Eric Quintin, champion du monde de hand-ball en 1995.

En attendant, n'hésitez pas à visiter le blog de notre séjour à Vars avec des élèves de 4ème.

http://vdt13.over-blog.com/

Repost 0
11 décembre 2007 2 11 /12 /décembre /2007 12:21

Bonjour me voilà devant l'écran et le clavier pour vous raconter la rencontre avec notre nouvelle professeur de chinois.
Après avoir présenté notre projet nous avons posé quelques questions qui nous tracassaient sur la Chine. Yiva, nous a parlé un peu du nouvel an chinois qui se passera en Février cette année.  De l'année du Cochon nous allons passer à l'année du Rat. Puis nous avons appris à compter, d'ailleurs vous pouvez regarder la vidéo sur le blog un peu plus bas. Elle nous a appris la différence entre la Caligraphie ( Ecriture locale ) et le pinyīn ( Ecriture pour Faciliter la comprehension, Pour que les Chinois se "normalisent" au monde ) . 

Historique trouvé sur internet

Alphabet phonétique chinois ou pinyin
Le 11 février 1958 la cinquième session plénière de l'Assemblée populaire nationale de la République populaire de Chine de la première législature adoptait "Le projet de transcription phonétique de la langue chinoise"1. Par ce geste l'Assemblée rendait officiel l'alphabet phonétique chinois basé sur l'alphabet latin élaboré par le Comité de réforme de la langue chinoise écrite. Il devenait ainsi possible d'utiliser une norme chinoise pour écrire phonétiquement les caractères chinois de la langue commune, la Putonghua ou langue des Han. Cette norme fut par la suite reconnue en 1982 comme norme d'épellation de la langue chinoise par l'Organisme international de normalisation (OIN). L'alphabet phonétique se révèle être un outil indispensable pour les étrangers qui désirent apprendre le chinois. Mais il est d'abord utilisé par les enfants des écoles primaires de Chine pour apprendre le caractères chinois. Il se retrouve maintenant dans la plupart des éditions des dictionnaires chinois, principalement ceux destinés aux étrangers. 
 

1. En anglais:
Scheme for the Chinese Phonetic Alphabet

 En chinois:

Baptiste

Ps : En fait cet article est dicté par Baptiste, tapé par Fiona et corrigé par Marion... un vrai travail d'équipe quoi ^^

SP-A0455.jpg
Repost 0
3 décembre 2007 1 03 /12 /décembre /2007 22:45

Francis va être rassuré, nous avons été battus à plate couture par un relais des étudiants de Centrale Marseille. C'est donc ensemble que nous irons à Pékin et pourquoi pas avec l'aide de Samsung que je viens de solliciter.
Notre dossier a eu la chance de tomber sous les yeux attentionnés d'une personne du Rectorat que j'ai rencontrée ce matin. Grâce à elle nous allons avoir le soutien d'une assistante de Chinois au nom, je l'espère, prédestiné: Hong Yiwa (faites un effort d'imagination!). Elle sera un précieux renfort au travail qu'avait initié Xuan, provisoirement éloignée pour cause d'examens. Yiwa part à Pékin d'ici 15 jours. Je l'ai rencontrée rapidement jeudi et  j'ai un peu dû l'effrayer avec tout ce que j'ai pu lui raconter et toutes les attentes qui sont les notres.
Les élèves vont la rencontrer cette semaine et auront quelques rencontres pour apprendre des rudiments de chinois et découvrir sa ville d'origine.

La semaine prochaine, nous rencontrerons Stéphane François, champion du monde de beach soccer en 2005 et fraichement rentré du Brésil avec une quatrième place aux derniers championnats du monde. Son défi? champion du monde cet été... à Marseille!
Juliette et Baptiste sont en course. Lequel des deux mènera l'entretien? Vous le saurez en nous suivant régulièrement!

Repost 0
2 décembre 2007 7 02 /12 /décembre /2007 18:13

C'est en mettant  la vidéo de Laurence Fischer sur Dailymotion que j'ai découvert un concours lancé par Samsung, sponsor officiel des Jeux  Olympiques de Pékin. Il s'agissait de construire le plus grand relais de France pour permettre à 5 des participants de gagner un séjour à Pékin pendant les JO. Pour moi, c'était  clair, il suffisait de réunir 300 élèves dans la cours du collège et c'était fait, nous pourrions aller à Pékin. Je m'enflammai un peu trop. le concours était réservé aux majeurs.  Je regardai de temps en temps le site de Samsung et je ne voyais  guère évoluer l'effectif du plus grand relais. 31 étudiants.  
A quelques jours de la fin du concours, je décidai  de jouer le jeu en  invitant à  "l'arrache" quelques proches susceptibles d'encore croire  à mes idées bizarres, ainsi que les parents du projet Pékin. C'est ainsi que nous nous sommes retrouvés 56 à nous transmettre des roses. 
Je transferts la vidéo sur le site de Samsung jeudi, mais depuis il n'apparait pas et est affiché "en cours de validation". Bug, délai de rigueur ou tout simplement 200 vidéos arrivées le dernier jour (cloture 30 novembre) et notre relais qui se fait écraser par 200 étudiants rigolards!
Quoi qu'il en soit, notre rencontre matinale était très sympathique et en plus, si nous avions gagné, j'aurais été "obligé" de partir sans les enfants! Francis m'avait d'ailleurs dit, lorsque j'ai demandé au groupe d'en parler à leurs parents, "alors vous nous abandonnez?" (j'avais d'ailleurs inscrit Francis à une autre opération lancée par Samsung qui doit permettre à des gens exemplaires de transporter le flamme olympique en mai à Paris)

Notre objectif est toujours de partir ensemble... mais si nous n'y parvenions pas, j'aimerais bien y aller avec Samsung!

Repost 0
21 novembre 2007 3 21 /11 /novembre /2007 23:50

Vous pourriez penser que nous marquons une pause. Que nenni! Nos jeunes journalistes se sont chargés de filmer Marseille avec leur regard afin que nous envoyions un petit clip aux collégiens Chinois. Sans avoir tout dérushé, j'ai vu beaucoup d'images qui bougent! 

Nous allons demain à la Massilia gym Cup une compétition de gymnastique (vous l'auriez deviné) où, j'espère, nous pourrons approcher des gymnastes chinoises. 

J'ai retrouvé le film d'Eric Quintin, notre parrain champion du monde de hand-ball. Petit rappel pour ceux qui ne nous suivent pas depuis le début. Premier athlète à nous rencontrer, nous tournons notre premier entretien avec Eric. Une rencontre passionnante qui nous donnera l'idée de la trame que nous suivons depuis dans nos entretiens. Hélas le camescope qui a servi à enregistrer cette rencontre avait une carte vidéo qui l'a conduit au service après vente. Je découvre avec horreur en rentrant chez moi, un film saccadé, aux dialogues incompréhensibles. Six mois plus tard, cette semaine, Jean-Michel, le responsable informatique de l'établissement, me dit "Xavier, tu peux me trier les 15 gigas de vidéos que tu as mis sur le serveur?" J'obtempère et je découvre un fichier intitullé "Eric Quintin" en parfait état... enfin presque. J'avais fait une sauvegarde que j'avais complètement oubliée dés la fin de l'entretien . Le film est nickel, le son est nickel... mais ils sont décalés! En me balladant sur des forums j'ai vu qu'il serait peut-être possible... 

Un pigiste surprise viendra remplir ces pages d'ici un mois. J'ai croisé Jacques, notre ancien Principapl adjoint. De retour d'un séjour de 20 jours en Chine, il m'a promis qu'il nous ferait un article pour nous parler de la Chine qu'il a vu. "Mais seulement d'ici un mois, je pars en croisière pour le Qatar!" 
Trop dur la retraite... d'autant que je ne suis pas certain que nous en aurons une aussi flamboyante.

Plusieurs dessinateurs sont sur les starting blocks pour s'attaquer à certaines parties du storyboard de notre fiction. Nous la tournerons à partir du mois de mars.

Nous allons passer à la phase "graine de champion"  et rencontrer ces jeunes qui trouvent dans le sport un équilibre qui leur permet souvent de concilier études et sport... au moins jusqu'au lycée.
L'ami de Xuan qui nous avait envoyé les premières images en exclusivité des stades olympiques (http://marseille-pekin2008.over-blog.com/article-10106728.html) nous envoie quelques images supplémentaires. Elles sont beaucoup moins intéressantes que les premières mais disons qu'elles nous mettent dans l'ambiance. D'autant que le ciel Marseillais a la même couleur, en ce moment, que le ciel Pékinois.

Une chose me gêne, je suis incapable d'entrer en contact avec le Lycée Français de Pékin. Ca m'énerve!


Pékin
envoyé par majix07

Repost 0
5 novembre 2007 1 05 /11 /novembre /2007 21:51

Plus que quelques jours de vacances et nous retournerons tous au collège pour affronter l'hiver qui va forcément arriver à un moment ou à un autre. C'est juste une petite angoisse de professeur d'EPS qui va vivre sa première année sans gymnase, sachant que deux, voire trois autres s'annoncent d'ici à ce que le futur collège Vallon de Toulouse ne soit construit.

Ceci dit, cette rentrée c'est aussi la suite de notre aventure. Flora devrait nous livrer le montage de sa rencontre avec Christelle Daunay, Marion m'a gravé le film de sa rencontre avec Laurence Fischer. Tout au moins elle le pensait, son dvd est vierge! La petite bande s'est normalement chargée d'entregistrer des images pour monter un clip sur Marseille. Nous l'enverrons au collège de Tong Wen. Nous leur avons demandé si des élèves se sentiraient de nous filmer Pékin avec des yeux d'adolescents. L'ami de Xuan qui nous avait envoyé les premières images des stades olympiques de Pékin (cliquez ici pour les découvrir ou redécouvrir) nous a préparé un nouveau film que nous diffuserons dés reception.

Aujourd'hui, j'ai reçu un appel téléphonique. Les investigations de la mère de Francis ont porté leurs fruits. Nous avons obtenu un nouveau soutien dont je préciserai la nature sous peu.

Voilà, dans quelques jours, nous serons de nouveau réunis et nous vous proposerons de nouvelles images.

Repost 0

Articles Récents

Pages