Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

notre projet

En 2004, des élèves du collège Vallon de Toulouse à Marseille, ont gagné un coucours organisé par le Conseil Général des Bouches du Rhône. L'objectif, écrire un roman photo  sur les valeurs de l'olympisme (voir le fabuleux destin de Victor Rapide). La récompense devait leur permettre d'assister  aux Jeux Olympiques à Athènes.

En 2007, pour que le rêve devienne enfin réalité, nous nous relançons dans l'aventure. Nous allons réaliser un docu-fiction qui débute à Marseille en 1930 et qui s'achève en 2008, à Pékin, à l'occasion des jeux Olympiques.  

Recherche

BANDE ANNONCE

En mars 2007, un projet ambitieux est présenté aux élèves du collège Vallon de Toulouse à Marseille. Au programme, journalisme sportif, découverte de la culture chinoise, écriture et réalisation d'une fiction qui débute à Marseille en 1938 et qui s'achève à Pékin en 2008 à l'occasion des Jeux Olympiques.

Après 18 mois de travail, tout ce qui était prévu a été réalisé; une vingtaine d'interviews de sportifs de haut niveau effectuées par les élèves
(
voir tous nos reportages en vidéo), un court-métrage de fiction  et, pour six d'entre eux, un magnifique voyage à Pékin au mois d'août 2008 à l'occasion des Jeux Olympiques.

17 mai 2008 6 17 /05 /mai /2008 21:24

Quinze jours sans article. La période est un peu bizarre. La pression a été tellement énorme depuis plus d'un an, qu'il y a un petit relachement. Pourtant, il existe encore des inconnus. Logement et billets d'avion en poche, le suspense demeure entier sur la billeterie stade. J'ai envoyé un mail de félicitation à Yann Cucherat pour sa médaille d'argent aux championnats d'Europe de gymnastique et lui disais mon inquiétude pour les places. Il m'a répondu que les conjoints des gymnastes qualifiés aux JO n'avaient toujours pas de place pour les soutenir.
J'ai ensuite fait un tour au consulat de Chine pour avoir l'assurance que mon dossier était prêt. Avec une validité de trois mois, je ferai la demande fin juin. Une heure et demi de queue, plus d'une personne sur deux qui repartait pour dossier incomplet ou non conforme. Une "artiste" qui voulait un visa pour être à Shangaï le lendemain matin et qui a fait vivre en direct à la trentaine de demandeurs que nous étions ses multiples coups de fil pour trouver un piston. Lorsque arrive mon tour, "vous avez vos places pour les JO?", "pas encore", si vous n'en avez pas vous voulez quand même aller à Pékin?", "revenez fin juillet", "peut-être y aura-t-il de nouvelles règles pour Pékin".
Je ne vais pas suivre les conseils de ce Monsieur, j'y serai fin juin et je pourrai partir en vacances avec tous mes papiers... arrêtons le suspense!

Ca, c'est ce qui relève de l'administratif. Du point de vue création, le jeudi, jour de tournage traditionnel du projet, avril-mai a été terrrrrrible. C'est donc avec plaisir que nous avons repris notre fiction jeudi dernier. Alors que Barnabé est emprisonné, Xuan doit rejoindre Pékin avec son fils pour se rendre au chevet de son père. Elle écrit un courrier à Barnabé pour lui expliquer qu'elle part. Jade restera à Fort Bayard avec sa nourrice.
Si vous n'avez pas tout suivi, fin mai début juin, vous pourrez enfin voir l'intégralité de la période 1938 - 1945.

La semaine prochaine, nous allons essayer d'écrire une scène en clin d'oeil à mai 68 avec les petits enfants de Xuan et Barnabé. Ca devrait être plutôt difficile...




Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Pages