Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

notre projet

En 2004, des élèves du collège Vallon de Toulouse à Marseille, ont gagné un coucours organisé par le Conseil Général des Bouches du Rhône. L'objectif, écrire un roman photo  sur les valeurs de l'olympisme (voir le fabuleux destin de Victor Rapide). La récompense devait leur permettre d'assister  aux Jeux Olympiques à Athènes.

En 2007, pour que le rêve devienne enfin réalité, nous nous relançons dans l'aventure. Nous allons réaliser un docu-fiction qui débute à Marseille en 1930 et qui s'achève en 2008, à Pékin, à l'occasion des jeux Olympiques.  

Recherche

BANDE ANNONCE

En mars 2007, un projet ambitieux est présenté aux élèves du collège Vallon de Toulouse à Marseille. Au programme, journalisme sportif, découverte de la culture chinoise, écriture et réalisation d'une fiction qui débute à Marseille en 1938 et qui s'achève à Pékin en 2008 à l'occasion des Jeux Olympiques.

Après 18 mois de travail, tout ce qui était prévu a été réalisé; une vingtaine d'interviews de sportifs de haut niveau effectuées par les élèves
(
voir tous nos reportages en vidéo), un court-métrage de fiction  et, pour six d'entre eux, un magnifique voyage à Pékin au mois d'août 2008 à l'occasion des Jeux Olympiques.

3 avril 2008 4 03 /04 /avril /2008 21:50

Je voudrais juste vous dire combien lundi 31 mars a probablement été la pire journée dans ce projet fou. Une nouvelle terrible nous est tombée dessus, nouvelle dont il m'est très difficile de parler pour l'instant. Sachez juste que lundi soir, j'étais abattu. Sans qu'il s'agisse d'une blague arrivée un jour trop tôt, un an de travail a été provisoirement mis à mal pour des raisons qui me sont encore obscures. Heureusement, j'ai trouvé encore un peu de force pour réagir avec véhémence et raison. Un poisson d'avril frelaté qui n'en était pas un, un nuoc man inutile à notre cuisine.
Néanmoins, ce stress supplémentaire a scellé le sort de Jérôme et Juliette qui ne pourront malheureusement pas nous accompagner. Trop d'incertitudes planent sur leur cas pour que j'arrête définitivement le groupe qui partira à Pékin. Baptiste, Fiona, Flora, Francis, Lisa, Marion, pour avoir cru il y a un an que ce projet était possible partiront à Pékin du 14 au 30 août 2008.

Nous avions prévu aujourd'hui de tourner une scène en gros plan dont je vous avais montré le story-board dans cet article.

Sur le bateau, Barnabé est tombé sous le charme de la musique jouée quotidiennement par Xuan. Bien qu'il l'ai croisée à plusieurs reprises, il n'a pas encore osé lui parler. Il profite de son absence pour s'asseoir au piano et jouer un air que sa mère lui avait appris quelques année auparavant. Sans qu'il l'ait entendue entrer dans la pièce, elle s'assied à ses côtés et l'accompagne.

Hélas, Lisa (les mains!) préoccupée par un examen de piano, n'a pas pu suffisamment répéter le morceau qu'elle devait jouer à quatre mains avec Benjamin (un nouvel invité après Arnaud). Nous tournerons cette scène à la rentrée.

Avant de partir en vacances, je vous livre quelques photos réalisées sur le tournage de jeudi dernier.

Voilà presque dix ans que Barnabé et sa fille, Jade, sont rentrés de Chine et presque autant de temps qu'elle séjourne en pensionnat. Elle écrit sa détresse dans son journal intime. Deux pestes vont s'en emparer. 






Partager cet article

Repost 0

commentaires

Marie-Reine 07/04/2008 23:30

Je rebondis sur le commentaire de mamone.Après l'annonce de la mauvaise nouvelle, je me mets à mon balcon histoire d'amortir le choc. Et là, que vois-je ?...Un énorme arc en ciel lové sur le collège, tel la déesse du ciel égyptienne Nout, un bouclier céleste ! Si c'est pas un signe d'encouragement çà !

mamone 03/04/2008 23:19

Pour l'avoir rencontré lundi soir, je vous confirme qu'il avait le moral dans les talons. S'être battu depuis près d'un an pour voir ce projet tomber à l'eau, voir la déception de ces enfants, était une chose impensable. Il fallait beaucoup de pugnacité pour rebondir. il en a eu.J'espère pour toute l'équipe que la fin du parcours sera sans embuche. Au prochain épisode. Bonne continuation et bonnes vacances

Articles Récents

Pages