Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

notre projet

En 2004, des élèves du collège Vallon de Toulouse à Marseille, ont gagné un coucours organisé par le Conseil Général des Bouches du Rhône. L'objectif, écrire un roman photo  sur les valeurs de l'olympisme (voir le fabuleux destin de Victor Rapide). La récompense devait leur permettre d'assister  aux Jeux Olympiques à Athènes.

En 2007, pour que le rêve devienne enfin réalité, nous nous relançons dans l'aventure. Nous allons réaliser un docu-fiction qui débute à Marseille en 1930 et qui s'achève en 2008, à Pékin, à l'occasion des jeux Olympiques.  

Recherche

BANDE ANNONCE

En mars 2007, un projet ambitieux est présenté aux élèves du collège Vallon de Toulouse à Marseille. Au programme, journalisme sportif, découverte de la culture chinoise, écriture et réalisation d'une fiction qui débute à Marseille en 1938 et qui s'achève à Pékin en 2008 à l'occasion des Jeux Olympiques.

Après 18 mois de travail, tout ce qui était prévu a été réalisé; une vingtaine d'interviews de sportifs de haut niveau effectuées par les élèves
(
voir tous nos reportages en vidéo), un court-métrage de fiction  et, pour six d'entre eux, un magnifique voyage à Pékin au mois d'août 2008 à l'occasion des Jeux Olympiques.

15 mars 2008 6 15 /03 /mars /2008 23:05

Il y a un an, quasiment jour pour jour, j'affichais une annonce dans le hall du collège invitant les élèves de 5ème et de 4ème à venir assister à la présentation d'un projet lié aux jeux olympiques et au sport. Son issue possible, un séjour en Chine en août 2008 à l'occasion des Jeux Olympiques!
Une semaine plus tard, nous voilà dans une salle de classe avec... 9 adolescents et leurs parents. Je présente le projet que vous connaissez maintenant (piqure de rappel; journalisme sportif, culture chinoise et réalisation d'une fiction) et, si le travail est de qualité et que la quête de partenaires est fructueuse, une issue Pékinoise à ce projet pour 5 d'entre eux (un par anneau olympique) pour une participation financière à hauteur d'un séjour scolaire, soit 400€.
Une maman faisant le constat que nous étions peu nombreux me propose de donner l'espoir aux 9 qu'ils pourraient tous y aller. Soit, essayons. Quelque temps plus tard, l'un d'entre eux nous quittait, peut-être pesuadé que cette entreprise était vaine.
Un an plus tard, les élèves ont réalisé 17 interviews d'athlètes de haut niveau afin de mettre en avant les valeurs sportives, ont eu une initiation au chinois et viennent de débuter il y a quinze jours une fiction qui débute à Marseille en 1938.

Finalement, ce travail, car il s'agit bien d'un travail, rendu possible par une à deux heures de rencontres hebdomadaire, depuis un an, permettra à 6 d'entre eux de partir à Pékin du 15 au 30 août 2008!

undefinedOne world - One dream, tel est le slogan des Jeux Olympiques. Eux aussi s'apprêtent à vivre un rêve pour avoir cru qu'un projet fou pouvait se réaliser.

Vous les découvrirez bientôt sur l'affiche du projet (l'affiche de la fictionétant toujours l'oeuvre de Francis!), comme vous découvrirez cette semaine le story board de la scène de rencontre entre leurs arrière grand-parents. Cette semaine également, le tournage de la scène de l'arrestaion de l'arrière grand-père.

Je sais que tout ça manque de clarté. Pour tout vous dire, je pense que vou ne comprendrez vraiment quelque chose à cette fiction que lorsqu'elle aura été reconstituée dans sa logique temporelle. Ce qui l'organise aujourd'hui, c'est l'opportunité du temps qui nous est donné... un vrai travail pédagogique.

Pour finir, vous dire que les promesses du "Pékinthon" se sont converties à 94%, pour un montant de 1500€, qu'un seul et unique donateur, qui n'a pas participé à cette action de solidarité, a apporté 1000€ au projet et qu'enfin, un ami fidèle, probablement celui sans qui je n'aurais jamais cru que c'était possible, m'avait promis 2000€ dés le début de l'aventure et s'y est tenu.

Un post-it accompagnait un chèque du "Pékinthon"

" en espérant que tu puisses boucler l'affaire grâce à cette belle solidarité qui rassure un peu sur l'humanité! FONCE!! "

Je ne sais pas si ça rassure sur l'humanité, mais sur l'amitié, certainement.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mamone 16/03/2008 20:23

Il fallait y croire très fort pour que ce rêve se réalise et ils y ont cru.Que de travail fourni depuis le début de l'aventure et quelle belle solidarité afin de soutenir ce projet.Continuez à nous faire rêver jusqu'au bout.A bientôt sur le blog

Articles Récents

Pages